LE JARDIN D'ECHANGE UNIVERSEL

.
. Risques de fraude dans le JEU ?
.

C'est la question la plus fréquente. La fraude consiste à s'attribuer un bénéfice sans offrir en échange de services réels: la communauté ne s'enrichit pas d'une nouvelle production. Ceux qui s'attribuent des unités dans ces conditions se comportent en parasites. Voici 12 éléments de réponse (vous pouvez peut-être en trouver d'autres):

  1. Il est normal que la fraude et la délinquance soient une préoccupation majeure dans le système monétaire national et international qui organise la pénurie, le pillage et le gaspillage des richesses du monde. Il est probable que la fraude soit plus rare dans un système d'échange qui organise l'abondance.
  2. Un espace de liberté (la présomption de bonne foi) est nécessaire pour que l'honnêteté et la créativité s'exercent et se développent dans les actes civiques quotidiens (les enfants en seront les premiers bénéficiaires). Dans un tel espace la fraude devient moins probable que dans un système contrôlé à l'extrême où chacun est considéré comme un tricheur potentiel. A ce propos il serait intéressant de voir pourquoi le vol est inconnu dans certaines sociétés ?
  3. La fraude est moins probable dans des échanges personnalisés et organisés à un niveau local.
  4. Dans le JEU, la fraude ne peut pas léser un individu en particulier. L'écriture liée à un échange insatisfaisant peut toujours être annulée en présentant le cas devant une assemblée. La fraude ne pourrait donc qu'atteindre la communauté dans son ensemble.
  5. Pour être à la hauteur du système de piratage institutionnalisé sous la forme du système financier d'aujourd'hui, il faudrait que la fraude soit massive et continue. Il est peu probable que ces deux conditions soient réunies.
  6. La peur que nous avons du fraudeur. freine chacun dans son élan et ampute la communauté de notre créativité potentielle. N'est-elle pas plus coûteuse que la fraude elle-même ?
  7. Moins encadrés par une institution de contrôle les partenaires sont stimulés dans l'exercice de leur vigilance. Une anomalie peut toujours faire l'objet d'une question en assemblée.
  8. Les assemblées peuvent tenir lieu de moyen de contrôle et prévention plus spécifiques et plus appropriés que des mesures globales de contrôle et de sécurité qui pénalisent tous les partenaires. S'il y a véritablement fraude, il suffit que la lumière soit portée sur les faits pour que les auteurs se retirent discrètement de la scène. Un mode de contrôle ponctuel, ludique ou même humoristique peut ainsi s'exercer à la faveur des rencontres-forum qui précèdent les pique-nique et les bourses : les échanges intéressants, pittoresques ou susceptibles de figurer dans le livre des records, peuvent être portés sous les projecteurs (par exemple à l'occasion de marchés ou fêtes locales). Les partenaires d'un échange spectaculaire peuvent développer devant tous les participants les péripéties, les difficultés et les joies de leur aventure
  9. L'énergie libérée par la suppression d'un système de contrôle centralisé et global, peut être réinvestie dans la création d'un poste d'écoutant ou "facilitateur" ou rapporteur, attentif aux souhaits et attentes de chacun
  10. Nous pouvons lister les occasions de fraude ou d'erreur afin que chacun puisse les détecter plus facilement.
  11. Le jeu en vaut-il la chandelle? Le fait d'être surpris en train de parasiter un groupe tout disposé à se montrer solidaire ne peut engendrer qu'un sentiment de honte et un mouvement d'autoexclusion.
  12. Faisons l'essai et constatons, comme c'est probable, que l'économie réalisée par la suppression de la comptabilité centrale est supérieure aux pertes éventuelles.

RETOUR AU MENU

Cest.quoi.le.J.E.U.? | Comment.entrer.dans.le.J.E.U.? | La.valeur | Les.gros.débits | Assemblées-Rencontres-Bourses | Les.enfants | Réactions | SEL Terre